Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer email

Epilation définitive ?

Epilation... permanente, durable ou longue durée ?

Que signifient ces nuances et quels sont les résultats que l'on peut attendre aujourd'hui de l'épilation laser ?

Pour l'obtenir une épilation "permanente" ou "définitive", il faut coaguler les 2/3 inférieurs des poils et de leur gaine.

Le terme épilation définitive signifie que des poils détruits par le laser ne repoussent pas (mais attention, d'autres poils peuvent apparaître, selon l'âge ou les changements hormonaux) : à ce jour aucun argument publié ne laisse supposer qu'une repousse de poils détruits histologiquement soit possible en dehors d'une intervention extérieure (stimulation) ou d'un changement hormonal.

Aux Etats-Unis, c'est le terme "épilation permanente" qui est employé par la "Food and Drug Administration".

Le terme d'épilation définitive ou permanente est employé au vu d'un recul de plus de 15 ans d'études cliniques et histologiques.

En 2008, les publications regroupent plus de 400 études et 100 revues de synthèse (pour consulter leurs résumés en anglais cliquer sur le lien : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez, puis entrer les termes de recherche : « laser hair removal »).

Ces études montrent que généralement 80 à 95 % des poils traités ne repoussent pas après un traitement bien conduit par ces méthodes. 5 à 10 % des patients peuvent résister au traitement laser, cet échec du traitement est généralement lié à un traitement commencé trop jeune ou des causes hormonales qui sont recherchées lors de l'entretien préalable.

Attention ! L’épilation laser n'est jamais ou rarement totale : l'épilation laser ne porte que sur les poils terminaux (les poils visibles, de fort diamètre, longs et colorés) et intermédiaires (poils plus fins, mais restant pigmentés). Elle ne porte pas sur le duvet et sur les poils clairs, blancs ou roux.

Il est important de retenir que plus un traitement d'épilation laser sera commencé jeune, plus il restera de poils à l'issue du traitement : avant 25 ans chez les femmes et 35 ans chez les hommes, l'épilation laser est moins complète car une partie des poils terminaux sera simplement miniaturisée. A l'inverse, un traitement commencé après 35 ans pour une femme ou 40 ans pour un homme sera beaucoup plus complet. Votre médecin pourra vous apporter des précisions à ce sujet.

Pour obtenir un résultat efficace, il est important de suivre un traitement conduit dans les règles de l'art. L'épilation laser ne s''improvise pas : conformément aux règles de l'Ordre des Médecins, il faut un équipement adapté conduit par un praticien compétent et expérimenté.

L'épilation définitive d'une zone du corps nécessite un nombre suffisant de séances d'épilation laser ou électrique. L'épilation électrique étant aujourd'hui généralement réservée au traitement des poils isolés et aux contre-indications du laser (notamment poils blancs ou duvet).

Les poils peuvent-ils repousser après le traitement ?

L'efficacité de l'épilation laser dépend de plusieurs éléments ou conditions. Si un des éléments ou conditions n'est pas parfaitement respecté, il peut y avoir une repousse après un traitement d'épilation laser.

Il y a 3 causes principales d'une repousse après une épilation laser.

-          La première est due à la minutie de l'opérateur

-          La seconde au réglage du laser.

Des poils ont échappé au tir laser, ou n'ont pas reçu assez d'énergie pour que détruire les 2/3 inférieurs du follicule soient détruits (ce peut être un traitement mal conduit, ou une indication mal posée).

-          La troisième est la néo-transformation des duvets en poil terminaux sous l'influence de diverses stimulations mécaniques, médicamenteuses ou hormonales. Cette néo-transformation ne traduit pas un échec de l'épilation laser, mais une évolution physiologique indépendante du traitement laser. Le cas le plus fréquent est lorsque le traitement laser commence trop jeune, alors que la pilosité n'est pas encore stabilisée. Dans ce cas, la pilosité va poursuivre son évolution après le traitement laser. Le traitement laser peut même accélérer cette évolution. Pour cette raison, un traitement d'épilation laser commencé trop jeune aura des résultats limités.

L'apparition brutale d'une pilosité importante doit conduire à consulter un médecin.

top-iconHaut de page