Imprimer

Cycle pilaire

Les 3 phases du cycle pilaire sont :

Les tiges pilaires suivent un cycle de vie de 4 mois à plusieurs années au cours duquel elles naissent, deviennent adultes, vieillissent et meurent. Le cycle pilaire se perpétue grâce à la matrice germinative et au bulge qui sont responsables de la repousse de nouveaux poils.

Le poil évolue de façon cyclique qui diffère d'un endroit à l'autre du corps, selon l'âge et l'individu. Si nous naissons tous avec un capital pileux de quelque cinq millions de follicules sur le corps, ceux-ci sont inégalement répartis de la chevelure aux jambes.

L'épilation laser est efficace en phase anagène du cycle pilaire

La première condition pour obtenir l'épilation définitive d'une zone est d'intervenir au moment ou le poil est en phase de croissance. La phase anagène est la seule phase du cycle pilaire ou la racine est chargée de mélanine qui absorbera la lumière laser.

A un moment donné, 10 à 30% de la pilosité d'une zone est en phase de croissance. Lors d'une séance, seuls ces poils donc susceptibles d'être détruits par le traitement au laser. Les poils en phase télogène (mort) et catagène (reconstitution) seront ciblés à un autre moment du cycle pilaire.

Un cycle pilaire dure de 4 à 18 mois en fonction de la localisation sur le corps. Plusieurs séances sont nécessaires pour atteindre tous les poils.

L'épilation laser nécessite plusieurs séances

Sur une même zone de peau les trois phases coexistent, mais seule une faible proportion de 30 à 50% de poils est au repos, assurant le maintien en permanence de la chevelure ou de la pilosité.

L'action du laser se fait par photo thermolyse sélective : absorption du faisceau par la mélanine du poil qui provoque une destruction du follicule pileux, sans endommager la peau.

top-iconHaut de page