Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer email

Avant une séance d'épilation laser

L'épilation laser se pratique sur une peau nette.

Avant une séance d'épilation laser, les poils sont rasés le matin même ou épilés à la crème la veille.

Il est contre indiqué d'arracher les poils à la pince ou à la cire au moins trois semaines avant une séance. Le bulbe peut-être arraché en même temps que le poil et la cible du laser (la mélanine contenue dans un poil en phase anagène) est endommagée. Les poils vivants et arrachés les jours qui précèdent une séance d'épilation laser peuvent échapper au traitement.

Il est important  qu’aucun poil ne dépasse de la peau. Cela évite de brûler l'épiderme avec un poil qui se consume. De plus la tige pilaire absorbe l'énergie du laser qui perdue car le poil ne conduit pas la chaleur.

L'épilation laser est un traitement puissant, les résultats sont dépendants de l'énergie diffusés par le spot laser. La chaleur entraînée au  niveau de la racine du poil est donc forte et peut-être douloureuse. Plus la pilosité est dense et les poils épais et foncés, plus la douleur ressentie est importante. De plus, certaines zones comportent beaucoup de terminaisons nerveuses, ce qui accentue encore la sensation de chaleur.

Lors de la première consultation, le praticien pratique un test sur les zones à épiler. Lors de ce test, il est facile d'évaluer la sensation ressentie. La douleur comporte toujours une part subjective, chacun est plus ou moins sensible et il est possible de diminuer la douleur en appliquant une crème anesthésiante.

Cette crème doit être appliquée sur une peau rasée, en couche épaisse et être protégée par un film plastique afin de ne pas sécher et s'évaporer. La crème anesthésiante est efficace, selon les personnes, au bout de 30 mn à 3h30 de pause. La crème est retirée soigneusement  avant le traitement.

Le médecin « lasériste » pourra prescrire cette crème.