Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer email

Risques de l'épilation laser

Le risque zéro n'existe pas en épilation laser. Le rôle du médecin est de rechercher le meilleur rapport risque / bénéfice.
Par exemple, en fin de traitement, un réglage plus agressif peut être nécessaire, le risque de brûlure sera alors augmenté.
Après un traitement, l'apparition d'une sorte d'urticaire est un signe d'efficacité.
Les rougeurs sont normales. En cas de démangeaisons, appelez votre médecin car on peut les traiter.
En cas de brûlure vous devez prévenir votre médecin et appliquer des soins appropriés. En cas de doute : consultez !
Il faut de 1 à 3 semaines pour qu'une brûlure régresse (quelques jours sur le visage). A forte dose des hématomes (bleus) peuvent apparaître : ils régressent sans séquelles.
Si une veine devient dure, jaunâtre et douloureuse, il s'agit probablement d'une phlébite superficielle (paraphlébite).
Cet effet est considéré comme anodin mais vous devez prévenir votre médecin car un traitement et des précautions peuvent être nécessaires :en théorie ces veines dures peuvent se compliquer d'embolies graves . Ces paraphlébites sont des complications rares et imprévisibles, favorisées par une mauvaise circulation veineuse (jambes lourdes) ou par des troubles de la coagulation.
Si votre peau est pigmentée (bronzée, mate, métisse ou noire), toute brûlure entraînera un trouble de la pigmentation (apparition des taches claires ou foncées) : ces troubles ne sont pas dangereux pour la peau et régressent toujours sans séquelles.
En l'état de la science, on ne peut exclure d'autres risques rares, inconnus à ce jour, à court, moyen ou long terme.